vendredi 18 septembre 2020

Alerte Canicule et Ozone

Alerte Canicule et Ozone

En raison des températures annoncées par Météo France et au vu de l’analyse des données sanitaires, le Préfet de région Ile-de France a décidé en accord avec l’ensemble des Préfets départementaux et sur proposition de l’ARS, de déclencher le niveau 3 du plan canicule.sur l’ensemble de la région parisienne.

Recommandations sanitaires

Contre les dangers du soleil

Ne pas s’exposer entre 11h et 15h, au moment où l’ensoleillement est le plus élevé. Mieux vaut éviter l’utilisation d’agents photosensibilisants au moment de la séance de bronzage (contenus dans les eaux de toilette et autres solutions alcooliques, certains antiseptiques ou encore les antibiotiques, les anti-inflammatoires, etc.). Il faut également appliquer une crème solaire adéquate et des produits apaisants après-soleil.

Pour les enfants, il est fortement recommandé d’adopter une protection maximale, en appliquant une crème très haute protection, voire un écran total, ou mieux en faisant porter un tee-shirt. Il faut également protéger la tête et les yeux. Un conseil valable pour les adultes aussi.

Contre les désagréments de la chaleur

–   Boire beaucoup d’eau afin d’éviter la déshydratation et surtout se rafraîchir. Les personnes ayant du mal à boire peuvent consommer des aliments riches en eau (yaourt, sorbet, pastèque, melon, tomate, concombre, fraise…). Pour éviter les désordres intestinaux, ils feront une cure de légumes cuits. Mieux vaut éviter aliments gras, boissons sucrées et alcool.

–   Bien respecter la chaîne du froid car les microbes adorent la chaleur. Il est donc conseillé d’éviter de laisser les aliments à température ambiante et d’ouvrir le réfrigérateur le moins longtemps possible.

–   En cas de canicule, c’est-à-dire lorsque les températures restent élevées, de jour comme de nuit, sur une période prolongée, il est essentiel de fermer fenêtres et volets aux heures les plus chaudes et de provoquer des courants d’air dès que la température extérieure est plus basse que la température intérieure.

–   Entre midi et 17h, mieux vaut rester à la maison, limiter les activités physiques et porter des vêtements légers. En cas de sortie, se munir d’une bouteille d’eau.

–   Enfin, être attentif aux autres et en particulier aux personnes âgées isolées qui sont les plus vulnérables ainsi qu’aux nourrissons.

Quels sont les symptômes d’un coup de chaleur ?

Fatigue, maux de tête, soif intense, vertiges, nausées, crampes, une peau qui devient chaude, rouge et sèche, agitation, confusion… Vous êtes peut-être victime d’un coup de chaleur. Votre température corporelle risque de dépasser 40°C. Il s’agit d’une urgence médicale vitale.

Vous devez impérativement appeler le 15 (Samu), le 18 (pompiers) ou le 112 à partir d’un portable. En attendant les secours, placez-vous à l’ombre et rafraichissez-vous : aspergez-vous d’eau froide, buvez par petites quantités et éventez-vous. Sachez que l’aspirine est contre-indiquée en cas de coup de chaleur.

           Conseils pour les populations à risque

•       Les populations vulnérables et sensibles

Populations vulnérables : Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans,  personnes souffrant de

pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.

Populations sensibles : Personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes

apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées,personnes souffrant

d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

       Les personnes vulnérables et sensibles sont plus fragiles que l’ensemble de la population. Plus que les autres, elles doivent donc :

–   se mouiller souvent la peau tout en se ventilant légèrement

–   boire au moins 1,5 litre d’eau par jour et manger normalement

–   éviter de sortir aux heures les plus chaudes et rester le plus possible dans un endroit frais

–   donner régulièrement de leurs nouvelles à leurs proches. La mise en place du dispositif Plan canicule permet d’aider les personnes âgées, qu’elles vivent à domicile ou dans des établissements spécialisés.

La chaleur expose les nourrissons et les enfants au coup de chaleur et au risque de déshydratation rapide. Du fait de leur jeune âge, ils sont plus sensibles à ces risques et ne peuvent accéder sans aide extérieure à des apports hydriques adaptés.

–   Les parents doivent donc leur faire boire régulièrement des boissons fraîches, en plus du régime alimentaire habituel, même en l’absence de demande.

–   Les promenades et sorties seront limitées pendant les pics de chaleur, surtout chez les moins d’un an. Privilégier toujours les vêtements légers, amples, de couleur claire, sans oublier un chapeau.

–   A l’intérieur, ne pas hésiter à laisser les bébés en simple couche, en particulier pendant le sommeil, aérer les pièces et occulter les fenêtres exposées au soleil durant la journée.

–   Proposer des bains fréquents dans la journée (un à deux degrés au-dessous de la température corporelle). – –   Lors des déplacements en voiture, emporter des quantités d’eau suffisante et ne laisser en aucun cas les enfants seuls dans une voiture, même pour une courte durée.

Par ailleurs, les recommandations du plan canicule sont complémentaires à celles liées à l’épidémie de COVID et ne s’y substituent pas. Elles visent à éviter une surexposition. Ainsi, les mesures sanitaires de distanciation, les gestes barrière restent d’actualité.

Pour rappel, N°s d’urgence

– le 15 (Samu)

– le 18 (Pompiers)

– le 112 (numéro d’urgence unique européen).

X