mercredi 22 novembre 2017

Les finances de la commune

Un état des lieux préoccupant avec une dégradation de la situation financière de la commune de Champcueil sur le dernier exercice 2015.

En 2015, le résultat de clôture de la section de fonctionnement (recettes – dépenses de fonctionnement) n’affiche qu’un excédent de 144 634 € malgré une épargne fin 2014 de 270 407 € et une recette exceptionnelle de près de 64 000 € (suite à dissolution d’un syndicat intercommunal dont la commune était membre).

Cette dégradation de la situation financière de la commune s’explique notamment par la forte augmentation en 2015 des charges de personnel (+ 132 000 €) :

  • suite à la mise en place, imposée par l’Etat, des Nouvelles Activités Périscolaires (NAP) qui ont nécessité de nombreux recrutements supplémentaires pour l’encadrement des enfants,

  • suite à l’envolée des primes du personnel de catégorie A qui s’est vue arbitrairement multipliée par 74% en 4 ans et à la mise en œuvre des astreintes neige.

Forte augmentation des dépenses qui se conjugue avec la baisse drastique des dotations de l’Etat (-52 000 €). Ainsi les produits réels de fonctionnement, peu élevés comparativement à la moyenne départementale, diminuent chaque année tandis que les charges réelles de fonctionnement accusent une hausse sensible.

Les réserves de la ville ont baissé de plus de 25% depuis 2013 alors que les dépenses d’équipement de Champcueil s’avèrent très en dessous de la moyenne départementale au cours des trois dernières années. Ainsi la commune ne parvient plus à épargner pour investir, même avant remboursement de l’emprunt.

Finances 1

Au regard de ces éléments préoccupants, le budget 2016 a été construit dans un esprit de gestion rigoureuse des deniers publics tout en limitant l’augmentation des impôts locaux (+0.5%). Pour tenter d’enrayer l’effet « ciseaux » de l’évolution inverse des dépenses et des

recettes, la commune s’attachera tout particulièrement à rechercher activement de nouvelles subventions et à optimiser les dépenses en examinant les pistes d’économie en matière de frais de gestion courante et de rationalisation des missions des personnels.

Finances 2

La section d’investissement, quant à elle, recense l’ensemble des flux financiers liés aux travaux de valorisation ou d’entretien durable du patrimoine communal, à la construction de nouveaux équipements et au remboursement du capital de la dette.

Finances 3

Pour conclure ce dossier budget sur une note plus optimiste, il y lieu de souligner les points forts de la commune, à savoir :

  • son très faible endettement avec un encours total de l’emprunt de 336 k€, soit un montant de 116€/habitant contre 487€/habitant pour la moyenne départementale des communes de même strate démographique (2 000 à 3 499 hab.)

  • sa marge de manœuvre en matière de fiscalité puisque sa pression fiscale actuelle est très modérée. En effet, elle représente 285 €/habitant contre 357 €/habitant pour les communes françaises similaires à Champcueil.